Poésie tahitienne

Guess aime la poésie, ce n’est un secret pour personne.

L’idée m’est venue de lui demander son avis sur quelques poésies rassemblées dans un recueil de poésies polynésiennes.

Et il en a extrait une merveille, que je vous suggère fortement d’aller lire.

Ce beau poême évoque, en petite partie, le Pari, terre sauvage à l’extrême sud-est de Tahiti. Les enfants, peu nombreux, qui habitent le Pari sont internes pour le plus souvent dès qu’ils atteignent l’âge du collège, d’où son sentiment « d’exil » à s’éloigner du domicile. Taravao est la « capitale » de la presqu’île, et s’y trouvent collège et lycée.

Te Pari, au bout de la presqu'île

Un bateau au départ de Teahupoo (lieu connu pour sa grande vague, appelée la « machoire » – ce qui laisse deviner quelques émotions fortes pour ceux qui s’y aventurent, qui attire autant de surfeurs) amène les marcheurs, pour des randonnées de 2 jours en général, avec nuit en bivouac. Ou pour une balade à la journée, plus facile !

marche au bord du lagon, Te Pari

les falaises du Pari

marche au dessus des falaises. Pas forcément facile !

La presqu’île conserve encore son côté nature. Il y a quelques idées de développement touristique dans le coin, mais les tour operators ne sont pas encore complètement convaincus. Il faut reconnaître que l’image généralement associée à la Polynésie évoque davantage les plages et cocotiers.

Et pourtant !

Tous ceux qui viennent nous rendre visite sont surpris par la verdure dans les îles, par les possibilités de marche et de randonnées.

Je n’ai fait là que vous proposer le « décor » de la poésie publiée chez Guess. N’oubliez pas d’aller la lire !

6 réflexions sur “Poésie tahitienne

  1. oui l’inconscient met en avant des plages et l’océan, bien plat. Et la montagne ? merci d’avoir transmis à Tiago le plaisir de ce poème pour qu’il nous le répercute. Vous tiendrez votre promesse ?

  2. Brigitte : c’est la – bonne – surprise pour ceux qui viennet nous voir : les îles sont aussi des montagnes, en particulier Tahiti et Moorea. Le sommet de Tahiti culmine à 2 241 m, et son accès n’est pas facile. De la vraie montagne !
    Mais oui, ma promesse est tenue. 3 photos sont ici, et je viens de lui en envoyer une petite dizaine !
    A bientôt.

  3. Tiens, j’y pensais la semaine dernière. Faudra y faire un saut sur cette presqu’île, non ?

    En tout cas, on a le matos pour une bonne rando avec Choupi.

    Bon bon, on réglera tout ça le 17.

    [l’agenda du dîner est chargé pour le 17… ;o) ]

  4. Avec des photos comme elles-ci et la possibilité de superbes balades au milieu des cocotiers, je sens frémir une corde très sensible…
    Merciiiiiiiiiiiii Annie-Claude!

  5. UU : si si, c’est prévu, mais même si c’est pas loin, faut la journée quand même pour faire le tour de Tahiti !!!! Surprise à la clé aussi, y’a pas que des falaises à la presqu’île !!!
    Prêt pour une rando en famille ? parfait !

    LaTartine : merci pour ta visite, et tant mieux si tu apprécies ! je vais en montrer davantage, alors, de ces rando possibles ici et que les agences de voyage ne montrent jamais, ou si rarement.

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s