Instants magiques en bateau

Quand on revient de Bora à la voile (ou au moteur, faute de vent – mais du coup, mer d’huile aussi et grand soleil), et qu’on veut rejoindre Tahaa, on pénètre dans le lagon de Tahaa par une passe, appelée « paipai ».
Et là, par qui est-on accueillis ?

Je vous laisse découvrir, et partager toute notre émotion.

dauphins3.1180458989.jpg

dauphins2.1180458939.jpg

dauphins1.1180458898.jpg

Un vrai spectacle, offert par quelques dizaines de dauphins, habitant là probablement.

Quelques-uns ont accompagné les 2 flotteurs du bateau, pendant de longues minutes. D’autres, bien plus nombreux, nous ont offert un show que les meilleurs dresseurs de dauphins n’auraient pas renié. D’ailleurs, les dauphins, à les voir sauter, vriller, double-salter, je me demande s’ils défendraient pas la thése de l’inné. Enfin, j’dis ça, mais j’y connais pas grand chose en dauphins. Sauf que…

Sauf que…. il a été quasi impossible de prendre la décision de les quitter. On a fait des ronds dans l’eau pendant presqu’une 1/2 heure. On était là comme des gosses, à admirer, filmer, photographier, commenter.

Du pur bonheur.

14 réflexions sur “Instants magiques en bateau

  1. Pfouuuuh ! Qu’est-ce que c’est beau ! Tiens, ça me rappelle une balade (moins exotique, mais bon …) : entre Brest et Ouessant, deux dauphins qui surfaient sur l’étrave de la vedette. Jamais pu les prendre en photo (appareil de 2kg dans le sac, pas de numérique à l’époque, trop tard). Mais quel souvenir !

  2. La Bourrique : ça ne sert pas à grand chose tu sais, la jalousie. Si tu savais à quel point la méditerranée me manque. Tu vois, en ce moment, j’écoute « mozart l’égyptien »…
    Gradiva : merci pour ton passage ici. Oui, c’était plus que beau. Hors du temps et des mots.
    UU : j’espère bien que tu notes ;o)

  3. Ia orana !
    je veux bien vous parrainer à vente-privée, mais aucune des adresses (annievahiné et pacifac) n’est acceptée ? laquelle donner alors ?
    avez-vous entendu du bien de ce site, moi je n’ai jamais osé…
    je lis votre blog régulièrement, touchée par le virus tahitien depuis que j’y suis née il y a 31 ans…

    a bientôt
    Hélène

  4. Bonjour Hélène : ravie que vous vous manifestiez enfin ! même si le prétexte n’est pas polynésien !!!
    Je vous écris en privé pour voyage-privé, merci à vous.

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s