Nous y voilà.

Quand même, faut dire que ça nous démangeait. Entre les employées (modèles ?) de cet institut de beauté en train de prouver que leur boutique est en aussi bonne forme qu’elles mêmes, et tous ces papys-mamies qui s’entretiennent en souriant….

Alors, l’histoire de la pastèque. Je vous la raconte, et vous essayez de bouger au milieu du salon, ou où vous voulez. Avec grâce si possible, vous mimez en croyant très fort à l’histoire, quand même, hein ….

Vous attrapez une pastèque (et ça doit se voir qu’elle est assez grosse, et bien ronde).

Vous la coupez en deux. Vous en offrez une moitié, sur votre côté droit. Vous offrez l’autre moitié, sur le côté gauche. Et vous constatez que vous n’avez plus rien, parce que vous êtes très très généreux.

En image ?

On n’est pas beaux ? à suivre aussi bien les mouvements montrés par notre guide Fanfan ?

Bon. Ceux qui me connaissent m’auront reconnue. Pour les autres, votre choix sera le bon, c’est sûr !

A bientôt. Portez-vous bien.

Merci à Claude et Dominique pour leurs photos.