Reprenons. Donc, je l’ai déjà écrit, c’est à Xi’An que j’ai eu mon choc chinois.

Je précise : choc, parce que je ne m’attendais pas à autant de modernisme, que je croyais limité à quelques villes de côte. Est-ce moi qui n’avais pas lu suffisamment avant de partir (je ne regarde quasimment jamais la télé) ? je n’en sais rien. Nous avions passé 24 heures à Shanghai, et je dois dire que je n’ai pas été surprise. Les photos de Shanghai sont partout. Xi’An, je n’en connaissais que l’armée des soldats enterrés.

Alors, voilà quelques images de la ville. Photos prises depuis le bus, la chambre d’hôtel, ou …. le ras du sol.

Grande ville, des avenues larges, des voitures partout, plutôt en bon état, japonaises, coréennes, allemandes, quelques citroen, et puis, curiosité, des Buick !

Des rues et trottoirs larges et propres.

Des immeubles neufs côtoyant des plus anciens. Immeubles anciens (genre immeubles des années 50 qui n’auraient jamais été entretenus), mais les logements sont très souvent équipés de climatiseurs.

C’est toute l’ambiguité de ce pays.

Et toujours des grues partout, où que l’on regarde. J’ai lu récemment que la moitié des grues en activité dans le monde l’est en Chine. Et on peut dire la même chose de la quantité de ciment consommée dans le monde.

Des boutiques à la mode et vendant les marques occidentales, des grands magasins et malls. Jamais je n’aurais cru que les slogans des magasins soient écrits en anglais ! De vraies grandes marques du luxe international comme Vuitton ou Dior.

Au rez-de-chaussée de cet immense grand magasin, des démonstrations d’une grande marque de produits de beauté : séances de maquillage offertes, cadeaux, animation “classique”. Bien sûr, c’était en chinois, mais le ton employé est absolument le même, partout dans le monde, quelle que soit la langue utilisée.

De l’électronique dernier cri, des écrans plats, des salles de bains “thalasso”. Des chaussures de sport “dernier modèle”.

Xi’An, voilà une ville vivante. Attirante.
En l’espace d’une journée, nous avons croisé 2 séances de prises de photos de mode. Les femmes dans la rue sont frisées, dé-colorées, rousses ou blondes, on est loin des tenues uniformes.

Ville en chantier aussi. Prête pour accueillir des milliers et des milliers de touristes.

Portez-vous bien. Prochain rendez-vous : Guilin et la rivière Li.

Merci encore à Claude et Dominique pour leur “prêt” de quelques photos.