Oui, c’est dans cette ville que, pendant mes 12 jours de vadrouillage en Chine, j’ai mesuré l’écart encore ce que je connaissais de la Chine, et une réalité perçue sur le vif. De l’utilité des déplacements réels, s’il en fallait encore trouver une excuse.
XI’AN, c’est une ville au milieu des terres chinoises. 7 millions d’habitants, mais surtout connue pour son armée enterrée.

Carte de la Chine

J’avais dû mal lire, mais jusqu’à présent j’avais lu que seule la côte de la Chine s’était développée, et que l’intérieur des terres était encore loin du “socialisme de marché” en route…. Quelle erreur de ma part ! Bref, XI’AN fut un choc.

Bien sûr, l’armée enterrée. Connue et réputée, ça je connaissais, en virtuel. Tous les autres monuments, je m’en doutais.

Mais tout le reste ? les autoroutes, les esplanades, les “shoppings malls”, les boutiques de marques de luxe, etc. Non, je ne m’y attendais pas. Et qu’on ne me dise pas que tout ça c’est pour les touristes de passage. Ou, plutôt si, parce que l’immense majorité des touristes rencontrés sont CHINOIS !

XI’AN, aujourd’hui, on commence par l’armée enterrée.

Armée enterrée - Xi'an

Armée enterrée - Xi'An

L'armée enterrée - Xi'an Chine

Impressionnant. Par la démesure, par le coup de folie ou de génie pour un empereur d’avoir imaginé un truc pareil et d’être arrivé à ses fins !

N’oubliez pas de lire toute l’histoire de cet empereur sur le site Chine-Nouvelle : Le tombeau du premier empereur des Qin et les impressions de Guess au retour de son voyage en 2005.

Endroit impressionnant, et émouvant aussi, faut le dire.

Le site de l’armée enterrée

Comment transmettre l’idée que, à mon avis, ils ont tout compris ces Chinois ? De la gestion au marketing, du commerce à la mondialisation.

Ce site est prêt à accueillir l’afflux attendu de touristes pour les JO de 2008, c’est évident. Les parkings ? juste finis, immenses, arborés. Les allées d’accès : larges, adaptées aux handicapés, agrémentées de fontaines, mini-agoras pour spectacles et animations à venir, aires de repos ombragées et toilettes nickel, bordées de locaux commerciaux tous plus modernes les uns que les autres. Bref, rien à envier aux concepts américains de la mise en scène des lieux touristiques.

Site de l'armée enterrée, Xi'An - Chine

Et puis, XI’AN, c’est aussi :

– des remparts,
– la Pagode de la Grande Oie Sauvage,
– la Grande Mosquée et le quartier musulman
– et l’animation du centre ville.

A bientôt.