Boire néo-zélandais

On continue sur le vin de Nouvelle-Zélande ?

Vignoble Nouvelle-ZélandeA vrai dire, je ne suis pas une spécialiste. Plutôt amatrice éclairée,  et surtout gourmande et curieuse.

En fait, j’étais déjà venue en Nouvelle-Zélande, en 2001, avec tout un groupe de copains, bordelais et accessoirement rugbymen.
L’énorme chance que nous avions eue est que notre circuit (Ile du nord seulement) nous avait été préparé par un Néo-Zélandais ami, ancien All Black.
Et c’est à cette occasion-là que nous avons réellement visité quelques wineries sélectionnées, et goûté.

Mon meilleur souvenir ?
Sans aucune hésitation : Ata Rangi. Dans la région de Martinborough (sud-ouest de l’île du Nord). [rappel : 3 nz dollar = environ 2 euros]

ATA RANGI « new
beginning » or « dawn sky » was a barren 5-hectare
paddock when Clive Paton bought it in 1980. He was one of a handful of
winemaking pioneers in Martinborough, then a forgotten rural settlement, who
were attracted to the area by three key features – the localised, free-draining
shingle terrace some 20 metres deep, the lowest rainfall records of anywhere in
the North Island, and the proximity to the capital city of Wellington, just an
hour away.

Clive, who’d farmed in the area, knew the land well. He chose mainly red
varieties – Pinot Noir, Cabernet Sauvignon, Merlot and Syrah – and set out in
pursuit of world class wines. Pinot Noir’s potential shone from the start – the
early wines widely appreciated for their texture and for their pure fruit
expression of the variety. The early days were tough with no income, no trees
or shelter belts (the Wairarapa is renowned for its relentless, drying
nor-westers) and little experience. The first winemakers persevered, sharing
knowledge and ideas, as well as equipment and winery space. Clive grew pumpkins
and garlic between the rows, carting them to the markets in Wellington.

Nous avions été reçus de manière somptueuse : accueil dans les chais, match amical sur leur pelouse, dégustations, dîner dans les chais, partage de chants et d’émotions. Et un vin excellent. Le genre de soirée qu’on oublie pas dans sa vie.

Vigne Nouvelle-Zélande

Autre excellent souvenir : Te Awa. Hawkes Bay, proche de Napier (côte est de l’île du nord).

JENNY DOBSON: WINEMAKER

« One of the most
talented winemakers that I have ever met. She has a real sensitivity for where
she is, and restraint ». Andrew Calliard MW – Fine Wines Auctioneer, Wine
Writer & Judge (June 2004)

Jenny is
renowned in New Zealand for the art of blending; « In reality the art of
blending is to achieve a wine better than the sum of its individual
components. » The result is a balanced wine of complexity and finesse with
layered aromas and flavours a great lingering finish.
The growing reputation of Te Awa wines both within New Zealand and on the world
stage is testimony to this philosophy.

Et oui, nous l’avions rencontrée, Jenny. En plus elle parle parfaitement le français.
Passionnée et passionnante. Maîtrisant l’art de l’assemblage comme personne en Nouvelle-Zélande.
Allez, je peux être un peu chauvine ? je crois bien qu’elle avait étudié en France, mais je suis sûre qu’elle a vécu quelques années dans le médoc, apprenant sans cesse l’art du vin.

Vignoble Nouvelle-ZélandeCette fois-ci, je n’ai eu que les conseils d’un spécialiste, dans une boutique de vins :

Vins rouges.
Clos Henri : créé par une famille originaire de Sancerre.

Domaine Georges Michel : créé par un couple originaire de la Réunion.

A la dégustation : bonnes impressions.

Je ne sais pas trop comment ils sont distribués en France. J’en ai repéré en vente en ligne (1855, chateauonline), mais je ne pense pas que les cavistes aient de gros stocks sur du néo-zélandais.

Si vous en trouvez en métropole, dégustez-bien, faites vous plaisir. A Londres, cela devrait être plus facile (il y a quelques adresses sur les sites des producteurs).

Vigne Nouvelle Zélande

NB : aucune des photos ne concerne les vignobles cités.

Publicités

5 réflexions sur “Boire néo-zélandais

  1. Chère Annie-Claude,
    au delà du vin que j’aime beaucoup !!
    Tu as un ami ancien ALL-BLACK ? who is he ? là je suis vert !!
    Bon week et bises,
    OLIVIER

  2. You are right! Pas de soucis en general pour degoter du vin de Nouvelle Zelande à Londres. Et c’est generalement goutu et assez bon marché (mais je crois que je l’avais deja dit…)

    Là je cuve lentement a mon bureau on a fait tres fort sur le rouge bien francais hier soir 😉 Bon dimanche!

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s