Bordeaux en canettes

J’en apprends de belles.

Après les cubi, les bouchons en plastique, les « sous-vides », etc, voilà les canettes.

Deux bordelais lancent donc le vin en canette.

Décodage perso : la conso de vin par habitant diminue, pas d’innovation possible (et significative) du produit lui-même (du moins c’est un autre métier, réservé à d’autres que nos 2 associés), reste donc à attaquer et convaincre de nouveaux segments de clientèle.
Nouveau packaging, donc nouveau mode de consommation, donc nouveau réseau de distribution, et probablement nouveau prix.

Le produit – rouge ou rosé – est du Bordeaux, appellation « Côtes ».
Distributeurs : CHR (Café – Hôtel – Restaurant, hein, pas les hôpitaux, qu’on se rassure), restauration rapide.

Je ne sais pas quand ça arrive ici. Mais si, vous, vous en croisez, n’oubliez pas de goûter et de me faire signe.

Je vous souhaite un excellent week-end.

16 réflexions sur “Bordeaux en canettes

  1. J’en ai même vues, de ces cannettes (pas bues, hein, faut être sérieux !) dans des bistrots qui se disent branchés (un truc tout neuf assez généralement vide cours du Chapeau Rouge), ou des boites à sandwiches (rue David Johnston, sandwiches excellents et accueil agréable, mais c’est pas le problème).
    Tu sais quoi ? tout à l’heure il a neigé. Si. Mais ça n’a pas tenu. Joli qd même.
    Bises,
    Laurence.

  2. Ca existe aux Etats-Unis depuis quelques annees et, pour avoir goute, je dirais c’est pas pire qu’autre chose….comme tu le dis c’est une question de marketing….bon week end !!!!

  3. Je rêve de vin chaud en canettes autochaufantes, comme le café; tu tires dessous et ça chauffe tout seul ! A défaut, je me contente de eau javelisée fournie au robinet !

  4. quelle horreur !! et bientôt en surgelé !!!! ils sont fous !!!
    Que lees américains en aient, normal, ils connaissent rien au vin, à la bonne bouffe !!!
    Merci Annie-Claude de ton passage.
    Bises neigeuses,
    OLIVIER

  5. Quand je pense que deja rien qu’en avion je m’insurge contre les petites bouteilles de pinard et la facon dont elles sont servies (motif: le rouge est refrigéré il est servi a 8-9 degres)alors la je dis non… never ever!!!!

  6. Dis donc Fab (oui, Fab, message de 6 h 47 heure tahitienne), elle a raison la Bourrique (voir comm’ sur mon blog) : t’as pas l’air tellement au taf. T’es sûr que tu bosses, toi ? Et le gin en boite, ça te ferait quoi ?

  7. Et moi je dis : qu’importe le flacon pouvu qu’on ait l’ivresse 😉
    Oh oui d’accord c’est vite dit mais franchement qu’est ce que ca change en canette ou en bouteille ? mon grand pere disait « mieux vaut deux verres de bon vin qu’un de mauvais  » et franchement celui en can que j’ai goute etait bon….compare a certaines bouteilles « chateau prout prout » belle etiquette mais bien mauvais….

  8. C’est psychologique. Respirez un bon coup, fermez les yeux, open your ma-ind, ca va descendre tout seul.

  9. He be !!! z’êtes pas tous d’accord !
    Les marketeurs (il parait qu’il faut dire mercaticien..) ont encore de beaux jours devant eux.

    Quand l’emballage est l’indicateur du contenu… ou quand l’emballage importe peu, si on est sûr du contenu…., y’en a pour tous les goûts, les façons et occasions de boire.
    A vot’santé !

    >> Mireille : j’ai un peu tendance à penser comme toi !

  10. aux nombres decommentaires,
    les amateurs de vins(drogue?) l’emportent sur les amateurs de drogues, il manque plus que le rabin chilien s’en mèle.

  11. vous etes nuls tous, il faut democratisé le vin pour pouvoir etre plus competitif …..et si cela veux dire le mettre en canette pour atteindrenune cible qui normalement ne bois pas de vin alors pourquoi pas.au diablen les prejugés

  12. Il y a un autre fabricant Barokes qui fait des vins en canettes. Je les ai découvert à la Foire de Paris et j’en ai acheté quelques unes (ils ont une gamme de rouge, blanc, rosé et des mousseux brut et rosé !)
    Eh bien c’est pas mal du tout, le rouge est à base de Cabernet-Merlot et est particulièrement surprenant , on ne s’attend pas à trouver un vin pareil dans une canette ! Au fait il s’agit de vins australiens.
    Les mousseux m’ont également bien plu (attention à servir dans une flute à champagne !)

    En fait ils ont développé un revètement spécial à l’intérieur des canettes qui isole le vin du métal et qui permettrait de les conserver plusieurs mois voire plusieurs années sans altérer le gout. En tous cas les francais ont du soucis à se faire car les vins sont tout à fait corrects.
    Leur philosophie n’est pas de concurrencer les bouteilles en verre, mais de viser la consommation hors domicile (picnic, restauration rapide, bbq, outdoor) mais aussi les personnes seules, ou qui ne veulent pas systematiquement ouvrir une bouteille pour ne pas gacher… Ca se tient.
    Ca permet aussi de controler sa consommation (1 canette correspond à 1 verre et demi) et de pouvoir consommer le midi au déjeuner, ou encore de maniere raisonnable si on doit prendre le volant, etc.

    Ils ont un site internet : http://www.barokes.fr
    pour plus d’information.

    Santé !
    Claire

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s