3 jours à Rangi

Rencontrés, au gré de mes balades :

[et une petite photo clin d’oeil dédicacée à Olivier, pour lui montrer que je peux faire autre chose que la « crêpe » quand je suis sur une plage… Saura-t-il me dire laquelle ?]

Le propriétaire de la pension, Vetea, père de 3 enfants, qui veut investir et se développer, en rénovant ses fare et en achetant un motu. La pension comporte 7 fare, au bord du lagon, avec salle de bains privée et brasseurs d’air, et les séjours peuvent être vendus en demi-pension. Petite plage privée artificielle. Il a bien compris que les clients souhaitent la clim, à tort ou à raison. Et, s’il effectue lui-même les excursions sur son motu, la marge sera pour lui ! Vetea est un peu atypique dans la mentalité polynésienne, il le dit lui-même. Son entourage se contente de peu, et préfère garder sa liberté, aller à la pêche, cueillir des fruits, ramasser quelques noix de coco et les faire sécher au soleil, et ….. boire des bières.

Tanuake2Tanuake3Rangi048Tanuake4_1

 

 

Pension Tanuake, les fare, la cocoteraie, la plage et l’envers de la toiture.

Un patron de snack, Chez Esmaralda. Il avait acheté ce snack pour son fils, puis « l’a mis dehors », et maintenant développe son affaire sans avoir jamais été cuisinier. Comme je lui faisais remarquer que son tartare de mahi-mahi était excellent et plutôt et original – avec des œufs de lump dedans ! –  il m’a dit avec un grand sourire qu’il avait demandé conseil à des clients de passage, des Marseillais….
« J’ai encore des problèmes avec la chaîne du froid », nous a-t-il confié. Sa faconde et sa tchatche compensent formidablement bien son amateurisme. Nous y avons déjeuné 2 fois : le premier jour il n’avait plus de bière, et le dernier plus de beurre ni de poisson.

JeanpierreUn guide d’excursion, Jean-Pierre, celui qui nous a amenés à l’Ile aux récifs. Un look d’Italien élégant, les lunettes branchées, la démarche assurée. Quel homme, mes amis !!! Adorable en plus, d’excellente humeur, plaisantant et …… cuisinant.
Quant aux récifs, à une heure de bateau d’Avatoru la « capitale », il s’agit de « formations coralliennes surélevées et burinées par l’érosion » (dixit Lonely Planet). Plusieurs centaines de mètres quand même, et plein de petits massifs coralliens (qu’on appelle « patates »), où il fait bon nager.

Une prof d’anglais, rencontrée au snack. Grande, mince, blonde, avenante. Arrivée de Paris cet été, d’un grand lycée où elle enseignait en prépa me dit-elle, découvre une ambiance de « ZEP », à son étonnement. Elle enseigne ici, au collège de Rangiroa, 350 élèves, une grande majorité interne. Elle m’avoue que les gamins locaux ne se sentent pas vraiment concernés par l’anglais, et le lui disent plus souvent qu’à leur tour. Je lui ai souhaité une bonne continuation, du courage.

Des enfants, sur la route, occupés à faire claquer leurs paréos. Vous prenez un pareo, vous roulez serré, pour en faire comme une grosse corde, et vous faites claquer. Concours de pétard assuré, c’est la grande mode en Polynésie. Les journaux en ont parlé récemment, parce que bien sûr certains voisins n’apprécient pas, ou que ça dégénère en bagarre générale. Et c’est vrai que ça fait du bruit !

Un touriste allemand, de mauvaise humeur. Pas un mot à la table commune du soir, chipotant dans son assiette. On apprendra le dernier jour par Vetea qu’il a loupé son bateau de croisière pour faire de la plongée. Alors il reste dans sa chambre ou sur sa terrasse, pourtant en face du lagon. Bizarre ce bonhomme quand même.

Et, vous voulez que je vous dise : nager, j’aime vraiment ça. Bien sûr, ça parait anodin comme ça. Mais, c’est juste que vous me connaissez pas assez encore. L’eau et moi, bref. Surtout, les poissons et moi…. Et voilà que j’aime ça. Un masque, un tuba, des palmes, 2 heures dans l’eau dimanche dernier. Au milieu des poissons de toutes les couleurs, il y avait même une tortue (et qu’est-ce que ça nage vite une tortue !!!), des dauphins et un …. requin.
Pour les connaisseurs, je suis obligée d’avouer que c’était un « pointe noire », mais vous avez le droit d’être impressionnés, ou de faire semblant ! Cela me ferait tellement plaisir….

Rangi046Rangi039Mieuxafaire_1Rangi034

8 réflexions sur “3 jours à Rangi

  1. Salut ma « crevette »,
    J’ai eu beau agrandir les photos, j’ai trouvé… Si tu t’es cachée derrière un palmier ou tu fais la sieste dans cette jolie fare…
    Après la plongée, j’ai pas vu ton tuba… Alors tu cuisines…
    J’ai perdu ou pas ?
    Tu me présentes pas ta collègue ?
    je t’embrasse bien fort,
    OLIVIER
    Merci pour la photo dédicace mais je l’ai pas trouvée…

  2. Ah, pardon Olivier.
    Je t’envoyais une photo de chaises vides, pour te prouver que cette fois-ci je faisais du sport au lieu de faire la crêpe… et qu’en fait j’avais pas forcément envie de ressembler à ma belle collègue !
    Je te donnerai plus d’indices la prochaine fois.
    Je t’embrasse aussi.

  3. en fait, j’ai pensé aux chaises vides !! mais pas pour la même chose… Je t’imaginais en train de lire, tout simplement.
    Donne moi des indices sur ta belle collègue, d’auttres clichés…. STP !!!
    J’adore la maison où tu as séjournée.
    Bises fraîches, car ici le froid arrive !!!
    OLIVIER

  4. y’en a marre!!! ici le froid est là…l’humidité aussi!!!merci pour ces moments de respiration mais je referme toujours ce blog avec un ouf! je ne sais pas si c’est de l’envie ou de la rage !!!!gros bisous

  5. bonjour madame la « crevette » !
    Et félicitations pour la plongée tuba; pointe noire ou pas, la premiére rencontre avec un requin ça doit quand même être impressionnant !!!
    J’ai d’ailleurs une question sur la plongée (bouteille ou tuba)dans les lagons : est-ce qu’il y a des risques ?
    style des rencontres fréquentes avec les poissons pierres ou autres espèces à éviter…
    Merci pour l’article, j’ai ressenti la quiétude des 3 jours à Rangi jusqu’à Toulon…
    Tanguy

  6. Wouah, un REQUIN….Allons il faut dédramatiser…facile , je suis à 500 km de la mer…
    Est ce que les polynésiens les pèchent et en mangent…question terre à terre….non.
    Tu as raison la mer est chaude à souhait et ce serait dommage que tu ne fasses pas des orgies de tuba pour t’en mettre plein les yeux de ce ui se passe dessous..cette grande étendue salée et si belle.

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s