Impudeur et partage

Hier, jour un peu spécial. Jour pour souvenirs intimes, pour pensées embrumées.

On nous avait parlé de cérémonies particulières dans un petit cimetière, tout blanc, au bord de l’eau, à côté de chez nous. On nous avait suggéré de nous y rendre à la tombée de la nuit.
Quel moment, mes amis !

Cimetierearue1Cimetierearue2Des familles réunies. Des brassées de fleurs. Des bougies. Des enfants, qui courent, qui vivent. Une chorale, trois guitaristes, des chants partagés.
Grand moment d’émotion. J’ai osé prendre des photos.

Nous les avons laissés, avec leurs souvenirs. Ils s’apprêtaient à passer la soirée là, à pique-niquer, à la lumière des bougies, à partager un moment avec leurs morts. Pour pas qu’ils s’ennuient, parait-il.

Je ne suis pourtant pas "croyante". Sauf dans l’Humain. Irrémédiablement optimiste. Et hier soir, je n’ai pas été déçue.

2 réflexions sur “Impudeur et partage

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s