J’avais donc découvert que Tahiti produit du rhum. Je découvre aussi que les chefs de production et les responsables marketing ont (un peu) d’imagination.
On a donc décidé de procéder à une étude comparative sérieuse des produits disponibles sur le marché. Le Tahiti Drink parait être en position de leader, et nous y avons déjà goûté. Reste à établir notre propre sélection (sans abuser n’est-ce pas ?) en toute objectivité.

Nous avons commencé par le Tahiti Nui Punch. Bof. Sirupeux, trop sucré, arrière-goût chimique. Nous finirons la bouteille en cocktail avec jus de citron vert, jus de fruits et rhum ambré.