Comme nous sommes en vacances, on pourrait dire que le week-end se prolonge. Vous nous l’accordez ? Donc, on pouvait continuer la dégustation.

On a bien dilué le Tahiti Nui Punch, en le renforçant en citron vert et rhum.
Et on a entamé celui de gauche, le Raanui Maitai, celui du guerrier.
Ah, bien. Très bien même. Juste ce qu’il faut d’acidité et de sucre, pas de goût chimique, bien dosé en rhum. Je sens qu’il participerait bien à la finale avec le Tahiti Drink.

Mais, tant qu’on n’a pas entamé le Avatea Tahiti, à l’ananas, pulpe 100 % naturelle, je ne m’avancerai pas. Le suspens continue…. je vous tiens au courant comme d’hab.

Et rassurez-vous, si besoin, on vide encore plus vite la bouteille ci-dessous :