Concert à To’ata – Suite.

To’ata : nom de la salle de spectacle, au bout des quais. Au bord de l’eau. En bout de piste de Faaa.
Sur une esplanade en terre battue, des gradins genre démontables, une scène et du matériel de pro, écrans latéraux.
4 500 spectateurs pour Gabilou, çà devait être plein, donc 4 500 places.

On y va à 5, assez tôt, sympa aussi de voir arriver les spectateurs, en famille, en couple, en bandes, de tous âges.
Arrive le début du concert-spectacle.
Gabilou entre en scène, pantalon-chemise + collier de fleurs (de tiare ?). Assez gros pour qu’on le voit de loin quand même. Commence par un discours de bienvenue, et descend de sa scène pour se rendre parmi les spectateurs embrasser ……. Oscar, le Président du Fenua, en disant tout le bien qu’il pense de lui. Ah bon.
Revient à sa place, se tait, semble se figer : c’est la prière, commune, pour remercier les dieux d’avoir rendu possible ce spectacle. Ah bon n°2. Et il n’avait toujours pas commencé à chanter….

Enfin, il commence. Belle voix. Suripeux, chansons d’amour, à la gloire des îles. Le rang derrière moi s’éclate, chante à pleins poumons, connait toutes les paroles. Ah bon.

Au bout de 3 chansons, présente son copain. Félicitations réciproques. Honneur à l’amitié. Le copain chante.
Moeata son épouse adorée, qui l’a si bien accompagné (ils ont au moins 20 ans d’écart, mais c’est de l’amour, du vrai, ya rien à dire, circulez), présente un groupe de danseuses, qui a si bien travaillé. Danseuses superbes, costumes soignés et flamboyants.

Gabilou revient et tient à remercier un sponsor, sans qui, n’est-ce pas, etc etc. Chansonnette créée pour la circonstance, « Toyota, to-to-yo-ta-a-a », et tout le monde de reprendre le refrain en coeur. On croit rêver.

Voilà la composition d’une tranche de spectacle. Et on a eu 7 ou 8 tranches. Une chanteuse guitariste hawaïenne, un comique néo-calédonien, ses nièces à qui il voulait faire plaisir, une vedette montante des Marquises dont le tube actuel passe en boucle sur les radios, un miniscule chinois qui imitait très bien Presley, des jeunes qui se lancent. Grâce à Toyota, OPT (la poste), Vaimato la meilleure eau de source de Tahiti, le GIP les organisateurs (ceux qui ont bloqué le port quand j’attendais mon ordi, çà vous dit quelque chose ?), le ministre de la culture, VINI les téléphones mobiles locaux, etc. Le plus souvent les danseuses accompagnaient les chanteurs, les pubs.

Bref, un vrai spectacle, sur scène, dans les gradins. Même les avions à l’atterrissage ou au décollage nous ont accompagnés. Vraie belle soirée locale ! [j’ai pas dit provinciale, hein]

La prochaine : Joe Cocker. 28 octobre….

3 réflexions sur “Concert à To’ata – Suite.

  1. Aaaaaah, retour a un blog plus……paci…fac ! avec toujours beaucoup d’appetit ! merci Annie-Claude.
    Bonne soiree (ou apres midi…ou matin…la du coup c’est moi qui n’y comprends plus rien…)

  2. Merci, merci pour tous tes veux, je prends tout : je démarre ma journée (mercredi), et pas de cours jusqu’à lundi prochain, alors je prends mon temps pour surfer ce matin.
    Have a nice evening, with your cat and family !

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s